Motifs de camouflage espagnols

Motifs de camouflage espagnols

  • Mis en service entre 1959 et 1960, le motif de camouflage m59 (certaines sources l’appellent «motif rocoso » ou «rocailleux») a connu une utilisation considérable jusqu’au milieu des années 1980, lorsque son utilisation a commencé à décliner. Des sources espagnoles indiquent toutefois que l'utilisation limitée de certaines unités s'est poursuivie jusqu'au milieu des années 90. Le motif se compose de formes d’amibes noires et translucides, rouges et vert olive, sur un fond beige avec des mouchetures surimprimées de couleur blanc cassé, et a probablement vu le plus grand nombre d’articles en production au cours de sa carrière. Ce modèle était porté par les parachutistes de l'armée, les compagnies d'opérations spéciales (COE) et la Légion espagnole. Il est connu par de nombreux collectionneurs comme le motif espagnol «d’amibe brune».

Spain4.jpg

  • Une variation de couleur de ce qui précède, le motif de camouflage boscosos (woodland) m60 a été utilisé entre 1960 et les années 1970. Utilisant essentiellement les mêmes dessins que le m59, cette version imprimée est composée de formes d’amibes noires et translucides rouges et vertes sur un fond vert pâle avec des mouchetures surimprimées de couleur blanc cassé. Ce modèle était également utilisé principalement par les compagnies d'opérations spéciales de l'armée (COE) et les parachutistes ( paracaidistas ). Les collectionneurs se sont souvent référés à ce modèle comme étant une "amibe verte" espagnole. Une variante existe qui a été distribuée aux Marines espagnols sous la forme d’un poncho / abri réversible et d’un couvre-casque.

Spain3.jpg   Spain17.jpg

  • Vers 1962, deux modèles de camouflage ont été introduits à l'intention des troupes aéroportées et des troupes d'opérations spéciales. La version verte ou "printanière" présente de grands groupes "éclaboussures" de brun rougeâtre et vert mousse sur un fond gris clair, tandis que la version jaune ou "automnale" présente des regroupements de brun rougeâtre et ocre sur un fond vert clair. La combinaison de camouflage « Traje de Lanzamiento Camuflado » a été spécialement conçue pour les opérations aéroportées et comprend un capuchon amovible, une housse de casque et un foulard. Des variations uniformes des modèles ont été documentées dans l'utilisation par les compagnies d'opérations spéciales de l'armée (COE), les parachutistes de l'armée de l'air espagnole (Zapadores) ou EZAPAC, et éventuellement les troupes de montagne de l'armée. L’uniforme et le motif sont souvent appelés à tort M61 par de nombreux collectionneurs.

Spain19.jpg   Spain23.jpg

  • On voit ici deux variantes du motif de camouflage de rocosos , datant des années 1970. Le premier a été imprimé sur l'uniforme d'infanterie et de légion du modèle M1969, tandis que le second provient d'un foulard porté comme une cravate.

Spain6.jpg   Spain5.jpg

  • Une variante du motif rocosos introduit en 1970 comprenait des formes d'amibes rouge foncé, vert foncé et vert olive sur un fond de couleur rosâtre avec des mouchetures surimprimées de couleur blanc cassé. Cela a également été publié uniquement comme un poncho / abri réversible et un couvre-casque.

Spain24.jpg

  • L’armée espagnole a également créé une tente spéciale sur le terrain en 1970, imprimée dans un motif de camouflage en forme de tache verte ou de camouflage «grenouille». Ceux-ci ont vu le service dans les années 1990. Le motif présente de grandes taches vert olive et beige sur un fond sableux. Des variations de ce modèle sont apparues dans les années 1980, imprimées sur un poncho / abri réversible, un couvre-casque, du matériel de terrain et certains vêtements. Ces variantes présentent des taches vert olive et ocre foncées ou brun rougeâtre sur un fond OG clair.

Spain15.jpg   Spain21.jpg

  • Une troisième version du motif souvent surnommé "amibe" est apparue pour être utilisée dans le Sahara espagnol entre 1974 et 1975. Ce camouflage árido ou désert consiste en des formes d'amibes roux, vert lime et ocre sur un fond sableux avec une impression de mouchetures jaune pâle. Le motif était principalement porté par la Légion espagnole en Afrique du Nord, mais des preuves montrent qu'il a également été porté par certaines compagnies de commando de l'armée espagnole (COE 103) et peut-être aussi par des compagnies de parachutistes. À la suite de la présence militaire espagnole au Sahara, le motif a également été porté par des unités stationnées sur les îles Canaries.

Spain7.jpg

  • En 1982, l’Espagne a introduit un motif de camouflage fortement influencé par la conception américaine du m1948 ERDL. Le motif, noir, marron et vert forêt sur fond kaki, a été initialement testé par les compagnies d’opérations spéciales de l’armée. Il est finalement devenu l’uniforme standard des forces armées espagnoles en 1985 ou 1986. Le motif " feuille " ou "ERDL" est le motif uniforme original du COE ainsi que la version normalisée adoptée à la fin des années 1980.

Spain9.jpg   Spain10.jpg

  • Vers 1985 ou 1986, le motif boscoso a été réactivé et doté d'un nouveau coloris à utiliser par la Légion espagnole. Cette variante incorpore des formes d'amibes noires, vert foncé et vert olive ou ocre foncé sur un fond vert pâle. Elle a été produite dans au moins quatre styles uniformes et imprimée sur du matériel de terrain. Le choix des couleurs a probablement été reflété dans l'admission récente de l'Espagne à l'OTAN et dans le fait que plusieurs autres pays de cette alliance ont adopté des schémas de couleurs similaires pour leurs uniformes de camouflage. Certaines sources se réfèrent à cela en tant que modèle de la Légion Boscoso , car il semble que le service fourni aux unités de la Légion étrangère espagnole ait été limité. Chose intéressante, bien que les unités de production soient petites et ne soient émises que pour une courte période, les exemplaires survivants ont continué à être portés par les unités de la Légion au milieu des années 2000.

Spain20.jpg

  • En 1990, l'armée espagnole a décidé de se doter d'un camouflage dans le désert pour équiper le personnel militaire affecté principalement aux missions des Nations Unies à l'étranger. Le motif choisi était le motif américain original à six couleurs composé de "jetons" noir et blanc sur des formes brun moyen, brun clair et beige sur fond sableux, mais réduit d’environ 20%. Ce modèle est en service général dans l'armée et la légion espagnole. Les versions les plus récentes du motif sont imprimées sur un tissu en mélange de coton et de ripstop.

Spain11.jpg   Spain25.jpg

  • Toujours à la tête de la branche légèrement indépendante des forces armées espagnoles, à la fin des années 1990, les marines de la marine espagnole ont abandonné l’uniforme à motif de feuille standard au profit d’un uniforme inspiré des dessins des bois des États-Unis m81. Cela reste le motif de camouflage standard de ce service.

Spain14.jpg

  • En 2002, le motif de base du motif "feuille" standard des Forces armées a été changé pour un coloris légèrement plus foncé et plus olive. Ceci a été adopté par toutes les forces armées comme modèle standard et le reste, sauf pour les marines espagnols.

Spain12.jpg

  • Une variante du dessin de camouflage en feuille des forces armées est portée par le groupe d'espionnage (GEO) de la police nationale ( Cuerpo Nacional de Policía ). La conception utilise les mêmes dessins que ceux des forces armées, mais le coloris est plus dominant brun / beige.

Spain32.jpg

  • Les marins de la marine espagnole ont adopté leur propre motif de camouflage dans le désert en 2003. Ce motif est un motif à quatre couleurs composé de formes roux, beiges et couleur sable sur un fond beige. Depuis lors, il a également été adopté par les parachutistes de l'armée de l'air espagnole (EZPAC).

Spain13.jpg

  • En décembre 2009, l'armée a révélé une série de deux nouveaux motifs pixélisés destinés à remplacer le motif feuille précédent. Le motif M09 Ejercito pixelado boscoso (woodland) semble être directement copié du motif Multicam de Crye Industries (avec recoloration) et comporte des taches noires, vert olive, brun rougeâtre et kaki sur un fond vert mousse.

Spain22.jpg   Spain33.jpg

  • La version árido / urbano (désert / urbain) du M09 Ejercito pixelado présente des taches de couleur marron moyen et sable sur fond beige et est portée par le personnel déployé dans les régions désertiques.

Spain30.jpg   Spain34.jpg

  • Le Corps espagnol de police (Cuerpo Nacional de Policía) dispose d'une unité d'opérations spéciales, le Grupo Especial de Operaciones (Groupe d'opérations spéciales), chargé des tâches de lutte contre le terrorisme, de protection diplomatique, de prise d'otages et de lutte contre le crime organisé. Habituellement vêtus de treillis noirs opérationnels, les membres de l'unité portent parfois un motif de camouflage de feuille incorporant des formes noire, marron et vert pâle sur un fond bleu-vert.

Spainpolicia.jpg

Modèles de camouflage espagnols expérimentaux et non confirmés

  • Présentant des similitudes remarquables avec le motif de camouflage EZAPAC des parachutistes de la Force aérienne, le motif de camouflage observé ici aurait été un motif expérimental également destiné à l'EZAPAC à un moment donné. Les exemples survivants d'uniformes dans ce modèle sont très peu nombreux, mais d'une qualité extrêmement élevée et ne suggèrent aucune origine commerciale. Néanmoins, sans documentation supplémentaire, il nous reste à spéculer sur les origines précises de cette conception.

Spain29.jpg

  • On voit ici un autre motif de camouflage présentant de très fortes similitudes avec le motif EZPAC M62. Cette conception, cependant, varie non seulement dans les couleurs utilisées mais aussi dans les formes réelles incorporées dans la conception. Bien qu'une ou deux photographies soient apparues qui semblent montrer le motif utilisé, il y a peu de preuves pour suggérer que ce design a connu un usage généralisé; il semble plutôt probable qu'il s'agisse simplement d'un plan expérimental.

Spain31.jpg

  • Le motif en quadrichromie présenté ci-dessous est considéré comme un modèle de poncho / abri précoce, probablement attribué uniquement au COE. Les formes irrégulières ressemblent en réalité à certaines des formes originales du modèle ERDL américain , bien que la connexion soit probablement très éloignée et puisse même être une coïncidence. Jusqu'à présent, aucune photographie des abris utilisés n'a été publiée, ce qui nous amène à conclure que ce n'était peut-être qu'un projet expérimental.

Spain28.jpg

  • Deux variantes supplémentaires du motif du désert "amibe" ont été documentées, inversant le motif comportant les mêmes éléments verts et jaunes que ceux cités ci-dessus en un modèle sans eux. Les échantillons existants de cet uniforme sont de mauvaise qualité et ne répondent pas aux normes de qualité typiques des forces armées espagnoles. Il n’existe absolument aucune preuve permettant de penser que cette conception réversible a été produite pour un problème général, ce qui laisse à penser qu’il s’agissait simplement d’une expérience ou, au mieux, d’une conception expérimentale.

Spain26.jpg   Spain27.jpg

  • Selon certaines rumeurs , au cours des années 1970, une brigade de camouflage semblable à Flecktarn aurait été brièvement présentée à la Brigade aéroportée espagnole (BRIPAC) et éventuellement à d'autres unités spécialisées. Le design comporte des taches noires, vert foncé et vert olive foncé sur un fond jaune-beige. Malheureusement, pratiquement aucune documentation photographique n'a été trouvée sur ce modèle utilisé par une unité. Nous devons donc en conclure qu'il est plus probable qu'il s'agisse d'un modèle expérimental ou simplement d'un modèle commercial. En bas à gauche, vous voyez une plus grande section du motif en mauvais état et à sa droite, une section beaucoup plus petite aux couleurs d'origine.

Spain18.jpg   Spain18b.jpg

  • Le motif de camouflage vu ici a été commercialisé comme un motif porté par les forces armées espagnoles opérant au Sahara; cependant, il ne semble pas avoir de lien avec l'Espagne, ni de question militaire à aucun moment. Au contraire, le design semble avoir été influencé par les modèles allemands de la seconde guerre mondiale et produit strictement pour le collectionneur ou le marché commercial. Les uniformes vendus dans ce modèle étaient clairement de nature commerciale et portaient la mention "Made in West Germany".

Sahara.jpg


© Mode extérieure Cie., Ltd de Hangzhou