Le nouveau supercarrier de la marine peut maintenant débarquer tous ses avions, à l'exception du chasseur furtif F-35

L' USS Gerald R. Ford , le nouveau supercarrier de la Marine, peut désormais atterrir sur tous les avions du service, à l'exception de son nouveau chasseur furtif.

Advanced Arresting Gear a reçu le feu vert pour récupérer tous les avions à hélice et à réaction, y compris les C-2A Greyhound, E-2C Hawkeye et E-2D Advanced Hawkeye, F / A-18E / F Super Hornet et E / La Navy a déclaré mardi dans un communiqué qu'elle avait annoncé la publication d'un nouveau Bulletin de récupération des aéronefs.

Ces avions peuvent tous effectuer des opérations de vol à bord du Ford.

Le mécanisme d’arrêt est essentiel au processus de récupération de l’aéronef, à savoir le retour de l’aéronef au transporteur. Advanced Arresting Gear, l’une des 20 nouvelles technologies incorporées dans les porte-avions de la classe Ford, est un système de câbles tendus que les avions accrochent avec des crochets de suspension, un système nécessaire étant donné la brièveté de la piste du porte-avions. L'AAG est conçu pour récupérer un certain nombre d'aéronefs différents, ainsi que pour réduire le stress sur les avions, avec une main-d'œuvre réduite, tout en maintenant les normes de sécurité les plus strictes.

"Cette réalisation est une autre étape importante pour garantir que le système puisse supporter toute la voilure aérienne du navire", a expliqué le capitaine Ken Sterbenz, responsable du programme des équipements de lancement et de récupération d'aéronefs, dans un communiqué.

Le F-35C, une variante basée sur le transporteur d'un nouveau chasseur furtif de cinquième génération conçu pour aider la Marine à faire face aux menaces modernes, ne figure certainement pas sur la liste des avions récupérables.

"Les porte-avions des classes Nimitz et Ford, de par leur conception, peuvent fonctionner avec des F-35C", avait déjà déclaré à INSIDER le capitaine Daniel Hernandez, porte-parole du responsable des acquisitions de la Marine.

"Il y a," at-il ajouté, "des modifications aux deux classes d'opérateurs qui sont nécessaires pour exploiter pleinement les capacités des F-35 et leur permettre d'être plus efficaces sur un déploiement complet."

Ces modifications devraient être terminées après la livraison du transporteur à la flotte, ce qui signifie que lorsque la Marine récupérera son porte-avions, qui a déjà pris du retard et dépasse le budget, il ne pourra pas se déployer avec le F -35C.

Le Congrès a déjà exprimé ses inquiétudes quant à l'incapacité des nouveaux supercartreurs de lancer et de récupérer les nouveaux combattants furtifs, ainsi qu'à la pratique de la Marine d'accepter des transporteurs inachevés pour contourner les contraintes budgétaires.


© Mode extérieure Cie., Ltd de Hangzhou